Avec l’Institut Al-Isbaah vous avez aussi la possibilité d’étudier la calligraphie arabe avec un professeur d’expérience, afin de peaufiner votre écriture, et d’adopter les règles d’une des deux calligraphies les plus reconnues:

  • La Calligraphie dite « Roq’a » :
  • Cette calligraphie tire son nom des petits morceaux de papiers sur laquelle on avait l’habitude de l’utiliser, à cause de son style épuré, minimaliste, ne tenant que très peu de place, d’autre part cette calligraphie a l’avantage d’être rapide à écrire, et donc favorise la prise de note lors des assises de sciences, que ce soit sur un cahier, ou dans les marges vides des livres commentés dans ces assises.
     
    A noter : les accents ne sont pas utilisés pour ce type de calligraphie.

    Voici quelques exemples de ce type de calligraphie:

      • L’alphabet :

    roqa 2

      • Un exemple de phrase :

    roqa 1

  • La Calligraphie dite « Naskh » :
  • Cette calligraphie tire son nom du fait qu’elle fut énormément utilisée pour la copie des livres dès les premiers siècles, puis par la suite pour la copie des manuscrits du Coran. Elle se distingue par sa lisibilité et sa clarté, elle est aussi celle utilisée avec les débutants lors de l’apprentissage de l’écriture et de la lecture, comme elle est utilisée par les professeurs pour l’enseignement sur tableau.

    Voici quelques exemples de ce type de calligraphie:

      • L’alphabet :

    naskh 1

      • Un exemple de verset :

    naskh 2

    Remarque : L’étude de la calligraphie dans l’enceinte de l’institut se fait essentiellement dans le cadre de l’amélioration de l’écriture, de façon à normaliser celle-là, et non dans le but d’arriver au stade d’artiste, chose, qui lorsqu’elle expose les versets du Noble Coran à toutes sortes de transformations visuelles, n’est pas permis en Islam comme cela a été mentionné par nos savants.